Thérapeute Psycho Kinésiologue

2- Comment ca marche ?
8 août, 2009, 22:46
Classé dans :

2- Comment ςa marche ?

 

Le fonctionnement de la kinésiologie.

Une grande partie des travaux faits aujourd’hui sur le cerveau et les capacités  de celui-ci se fait sur les autistes de haut niveau. Qui sont-t-il ? Ce sont des autistes mais qui peuvent communiquer avec leur entourage, et qui ont des capacités hors du commun : lire un livre en quelques minutes et le connaître par coeur, connaître plus d’une trentaine de langues, survoler une fois une ville comme Jerusalem et pouvoir la dessiner dans ses moindre détails … Eux  sont comme cela, mais avons nous le même potentiel ?

Le cas de Orlando Serrell est  exceptionnel : il a reçu une balle de base-ball sur la tête à 10 ans et son cerveau à été endommagé. Depuis ce temps, il connait la météo de tous les jours où il a vécu, il connait tous les évènements de sa vie dans les moindres détails (par exemple : le 13 octobre ? c’était un samedi, le temps était couvert, j’avais une capuche qui était noire derrière, il y avais des nuages, et une fille que je connais traversait la rue pour aller a la supérette. Elle portait des tennis blanches, des chaussettes blanches, un Jeans, et un pull jaune sur les épaules…etc … et ceci pour chaque date que l’on lui donne).

Le Professeur Allan Snyder de l’Université de Sydney s’exprime à ce sujet : « Orlando Serrell  prouve que nous avons tous ces capacités et c’est une découverte scientifique majeure. Contrairement à ce que l’on pensait les autistes de haut niveau ne répètent pas pour arriver a ce niveau de mémoire. Notre premier objectif était de prouver que nous avions les même capacités que les autistes de  haut niveau et que le cerveau les supprime de manière délibérée. »

Notre cerveau utilise ses 100 % de capacité, mais les réprimes. Notre conscient utilise 5 % de nos capacités, et notre subconscient (et l’inconscient) les 95 % qui restent.

 

Donc, quand vous venez en consultation chez nous, toutes les réponses sont en vous , votre Être sait pourquoi vous  vous sentez moins bien, quel sont les déclencheurs, ce qui dans votre histoire personnelle va provoquer une réaction « protectrice » du corps, qui vous affaiblit ou vous bloque pour vous éviter un danger, présent ou imaginaire.

 

Notre travail va être de permettre de vous libérer de ces liens que le cerveau crée pour vous protéger. (exemple : infection des yeux pour ne pas voir un échec que l’on ne peut assumer,…).

 

Le travail moderne sur le subconscient nous permet d’établir un plan du fonctionnement du cerveau. Le cerveau a des protections, empêchant toutes nouvelles idées, ou actions d’y être acceptées, bien que ces idées soient positives pour la personne. Son nom est l »élément critique’ (« critical factor » en anglais). Nous devons le contourner pour pour aider la personne, et notamment en utilisant des procédés non directement rationnels pour le cerveau.

La kinésiologie emploie ces méthodes indirectes qui permettent d’atteindre le subconscient.

Depuis sa création, la kinésiologie (dans toutes ses formes), a été ouverte sur toutes les disciplines psychologiques, de bien-être personnel, mais aussi scientifiques.

Le principe de base a été découvert par le Dr Kendal, chiropraticien en 1923. Il remarqua que lorsqu’il faisait des manipulations sur ses patients, une discussion sur un sujet positif renforçait la tonicité de leurs muscles et une discussion sur un sujet négatif affaiblissait leurs muscles. Ceci sans que le patient n’en ait la moindre conscience. Ceci est notre moyen de communiquer avec le subconscient (et inconscient) de la personne : la tonicité du muscle va être un révélateur des déséquilibres de la personne. Selon les écoles de kinésiologie (et donc du domaine de leurs recherches) ce révélateur va être utilisé pour mettre à jour et rééquilibrer la personne soit au niveau émotionnel, soit au niveau énergétique, soit au niveau neurologique. Aujourd’hui, le praticien utilise souvent ces trois domaines, bien qu’il ait un domaine de prédilection.

 

Listes des pages du site (cliquer dessus pour les lire) :

1- Qui peut-on aider ?
2- Comment ςa marche ?
3- Une séance type.
4- Liste de cas traités.
5- Me contacter.
6- Livre de kinésiologie destiné aux élèves et enseignants.
7- APPRENDRE LA KINÉSIOLOGIE, COURS VIDÉO D’INITIATION À LA KINÉSIOLOGIE APPLIQUÉE MODERNE, EN LIGNE

Print

 

Today, much of the research on the brain and its capacities is done on high level autistic people. Who are they that they attract so much attention? How are they different?

They are the autistic with ability to communicate with people around them, and who have extraordinary capacities, far from the the common (read a book in a minute and to know it by heart, to know more than thirty languages, to fly over a city like Jerusalem once and to be able to draw it in all it details…).

They are like that, but have we all the same potential?

The case of Orlando Serrell is exceptional: he was hit by a baseball on the head when he was 10 years old. He has a brain damage. Since that time, he knows the weather of every day where he was living, he knows in depth all the events of his life (for example: Question: October 13,19XX? He responds: it was Saturday, it was cloudy, I had a black hood behind, and a girl I knew crossed the street to go to the mini-market. I wore white tennis shoes, white socks, a Jean, and a yellow sweater on my shoulders… etc… and this for each dates that one gives him).

Professor Allan Snyder of the University of Sydney expresses himself on this subject: “Orlando Serrell proves that we have all these capacities, it is a major scientific discovery, as opposed to what we thought, the high level autistic do not repeat to arrive has this level of memory. Our primary goal was to prove that we had the same capacities as the high level autists and than the brain remove them in a deliberated manner.”

Our brain uses its 100% of capacity, but suppresses them. Our conscious is 5% of our capacities, and our subconscious (and the unconscious) the remaining 95%.

Therefore, when you come in for consultation all the answers are within you. Your Being knows why you feel less well, which are the best releases for you, what, in your personal history will cause a “protective” reaction of the body, which weakens you or blocks you to avoid a danger, real or imaginary.

My work is to release you from the inhibition created by your brain to protect you. (For example: an infection in the eyes, not to see a failure which one cannot assume …).

Modern work on the subconscious enables us to establish a plan of the operation of the brain. The brain has protections, preventing all new ideas, or actions to be accepted there, although it is positive for the person (this is our objective lasting a consultation). Its name is the “critical Factor”. We must bypass it, to help a person, and in particular by using processes not directly rational for the brain.

The kinesiology session employs these methods.

Since its creation, the kinesiology (in all its forms), was open minded on psychological disciplines, personal well being practice, and scientific discipline.

The basic principle was discovered by Dr. Kendal, chiropratician in 1923. He noticed that when he was handling his patients, a discussion on a positive subject reinforced the tonicity of their muscles and a discussion on a negative subject weakened their muscles, without the awareness of the patient. This is our way of communicating with the subconscious (and the unconscious) of the person: the tonicity of the muscle will be revealing the imbalances of the person. It depend witch schools of kinesiology you choose (and thus of the field of their seek) it will use this muscle feed back to reveal, to update and rebalance the person either at the emotional level, or at the energy level, or at the neurological level. Today, the expert often uses these three fields, although if they have a field of predilection.

Commentaires fermés





Mon journal de bord |
coaching au naturel |
Vertus des Pierres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | coaching au naturel
| une vie sans clopes
| l'éco-conception bio : Eco-...